Chute de plain-pied, un risque pour tous

Chute de plain-pied, un risque pour tous

En 2014, les chutes de plain-pied constituaient la 2ème cause d’accident du travail en 1er règlement avec au moins 4 jours d’arrêt. Elles représentaient à elles seule 13 % des accidents recensés dans les entreprises françaises soit plus de 80 000 cas.

Ces accidents sont souvent perçus comme bénins et inévitables.

Cependant, les lésions peuvent être diverses :

  • Lumbago
  • Entorse
  • Fracture

Une particularité du risque de chute de plain-pied est que toutes entreprises sont concernées.

Une évaluation de ce risque semble donc inévitable à toutes unité de travail.

Les mesures de prévention peuvent être multiples et combinées : 

  • Améliorer l’agencement des espaces de travail
  • Améliorer les sols
  • Optimiser l’organisation du travail
  • Installer des protections collectives efficaces
  • Fournir des Equipements de protections individuelles adaptés
  • Sensibiliser les salariés au risque

Les chutes de plain-pied ne sont pas une fatalité ! 

Avec une analyse des risques efficace et la mise en œuvre de mesures de prévention adaptées, ces risques peuvent être fortement réduis et maîtrisés.

En moyenne, un arrêt de travail suite à une chute de plain-pied est de 4 jours.

L’accident n’est pas inévitable, la prévention est notre atout !